Par Bernard Litzler Le

Dans Un synode brûlant

Le débat sur plusieurs points chauds du synode risque d’être houleux, en octobre 2015 à Rome. Tour d’horizon en quelques citations choisies.

[accordion clicktoclose= »true »] [accordion-item title= »«Une maturation des esprits»   Mgr Georges Pontier« ]

«Au moment du Synode un affrontement entre deux camps aura lieu. Je ne le redoute pas. L’année qui vient de s’écouler a sans doute permis une maturation des esprits, qui évitera une guerre des tranchées.»

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, président de la Conférence des évêques des France (CEF), La Croix, 9 septembre 2015

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Déconstruire l’enseignement de Jésus»   Cardinal Gerhard Ludwig Müller« ]

«Faut-il redéfinir la notion de mariage ? Certains veulent relativiser et déconstruire l’enseignement de Jésus pour apparaître se mettre en conformité avec la société… Nous n’avons pas le droit de décevoir les gens quand se pose la question de la sacralité du mariage et de son indissolubilité, son ouverture à l’enfant et la complémentarité des deux sexes. La pastorale ne doit pas faire perdre de vue le salut éternel considéré comme opposé au désir d’être populaire ou accepté par le monde.»

Cardinal Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »«Bien préparer le mariage»   Pape François« ]

«Pour devenir prêtre, il faut une préparation de huit ans. Et comme ce n’est pas définitif, l’Eglise peut te retirer le statut clérical. Alors que pour te marier, qui est pour toute la vie, on fait quatre cours, quatre fois… Il y a quelque chose qui ne va pas. Le synode doit penser à comment bien faire la préparation au mariage, c’est une des choses les plus difficiles.»

Pape François, le 27 septembre 2015 dans l’avion de retour des Etats-Unis

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Bénédiction des couples homosexuels»   Mgr Félix Gmür« ]

«Il y a débat autour de la bénédiction des unions homosexuelles. La très grande majorité de catholiques en Suisse est favorable à cette bénédiction. C’est ce qu’a montré l’affaire de Bürglen (le cas de Wendelin Bücheli, curé sanctionné par son évêque pour avoir béni l’union de deux femmes homosexuelles, ndlr). Mon impression, c’est que derrière cette prise de position des croyants, il y a des motivations très diverses».

Mgr Félix Gmür, évêque de Bâle, Schweiz am Sonntag, 26 juillet 2015

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Les chrétiens se marient à l’église»   Jocelyne Khoueiry« ]

«Au Liban, le mariage homosexuel n’est pas encore à l’ordre du jour et il n’y a pas de débat autour de la communion des divorcés remariés. Chez nous, la foi est émotionnelle et affective chez la plupart des gens. Les chrétiens ne se marient qu’à l’église: quand on veut divorcer, on demande aux ecclésiastiques une annulation de son mariage religieux.»

Jocelyne Khoueiry, experte invitée au synode sur la famille, Echo magazine, 24 septembre 2015

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Une logique d’intégration»   Mgr Benno Elbs« ]

«Il n’existe pas de un type unique de personnes divorcées et remariées, mais des situations diverses. Or l’Eglise doit vivre une logique d’intégration et non pas une logique de mise à l’écart. Jésus, le bon berger, a vécu lui-même une logique d’intégration. Le Bon Berger laisse les 99 brebis pour aller rechercher une brebis qui s’est égarée. Il en prend soin individuellement».

Mgr Benno Elbs, évêque de Feldkirch, délégué de la Conférence épiscopale autrichienne au synode.

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«La sainteté du mariage»   Mgr Bernard Fellay FSSPX« ]

«La première partie du synode consacré aux «Défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation» nous a très vivement alarmés. Nous avons entendu et lu, venant de personnes constituées en dignité ecclésiastique – qui s’autorisent de votre soutien, sans être démenties -, des affirmations si contraires à la vérité, si opposées à la doctrine claire et constante de l’Eglise concernant la sainteté du mariage, que notre âme en a été profondément troublée.»

Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la Fraternité sacerdotale St-Pie-X, dans une supplique adressée au pape François.

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Les divorcés remariés: pas un sujet»   Mgr Jean-Paul Vesco« ]

«Il y a longtemps que l’Eglise ne devrait plus traiter d’adultères des personnes qui sont fidèles depuis des années à une deuxième alliance, au nom du Christ. Les divorcés remariés ne devraient plus être un sujet pour le synode qui, effectivement, à de nombreux autres enjeux à aborder. Traitons-le rapidement et passons au reste.»

Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran (Algérie), auteur de Tout amour véritable est indissoluble (Editions du Cerf), La Croix.

 

[/accordion-item] [accordion-item title= »

«Le féminisme radical»   Cardinal Raymond Burke« ]

«Il y a eu une grande confusion sur la vocation spécifique des hommes au sein du mariage et sur les hommes en général dans l’Eglise durant les cinquante dernières années. Le féminisme radical qui s’est attaqué à l’Eglise et à la société depuis les années 1960 a laissé les hommes très marginalisés. Malheureusement, ce mouvement féministe radical a fortement influencé l’Eglise et l’a conduit à donner constamment des réponses de femmes au détriment de réponses critiques importantes pour les hommes.»

Cardinal Raymond Burke, Préfet émérite de la Signature apostolique

 

[/accordion-item]

 

[/accordion]