Avatar

Par Bernard Hallet Le

Dans Les leviers du synode

La première réunion du synode, à défaut d’avoir contenté tout le monde, aura fait couler beaucoup d’encre. Les commentateurs, laïcs ou consacrés, ont publié pléthore d’ouvrages sur le synode. Cath.ch a sélectionné les incontournables pour tout comprendre (ou presque) sur la réunion conciliaire d’octobre.

Tout amour véritable est indissoluble

Un livre écrit par un évêque, dominicain, et anciennement avocat. Un livre qui refuse l’amalgame entre des situations humaines forcément différentes. Un livre qui envisage d’un Amourindissomême mouvement la théologie catholique de l’amour et la foi dans les sacrements, la pratique du droit canon dans l’Église et les principes fondamentaux du droit universel. Car le vrai débat ne porte pas sur une prétendue tension entre la vérité et la miséricorde. Au contraire, le pari qui commande cette réflexion est de montrer comment il peut être fait miséricorde au nom même de la vérité. Juriste de formation, dominicain par vocation, le frère Jean-Paul Vesco a été prieur de la Province de France avant d’être nommé, en 2012, évêque d’Oran

Tout amour véritable est indissoluble, de Jean-Paul Vesco. Ed. du Cerf, 112 pages – févr. 2015.

L’évangile de la famille

La famille est une bonne nouvelle. Église domestique, première unité de la vie sociale et chrétienne, sa structure est cependant, depuis plusieurs décennies, confrontée à une Evangilefamilleremise en question. Un écart s’est créé entre l’enseignement de l’Église catholique sur le mariage et la famille et les convictions vécues de nombreux chrétiens. A la demande du pape François, lors de l’ouverture du consistoire des cardinaux sur la famille, le cardinal Kasper a réinvesti, à partir de la Bible, la théologie qui sous-tend le sacrement de mariage. Rappelant avec clarté l’histoire du sacrement, puis sa judiciarisation, il explique ce qu’est l’Évangile de la famille.

L’évangile de la famille, de Walter Kasper. Ed. du Cerf, 96 pages – sept. 2014.

Demeurer dans la vérité du Christ

Les essais réunis dans cet ouvrage exposent les réponses apportées par cinq cardinaux de l’Eglise catholique romaine et quatre autres spécialistes, à un ouvrage publié en début Demeurerd’année par le Cardinal Walter Kasper et intitulé L’Evangile de la famille. Le Cardinal encourage ses lecteurs à poursuivre le débat. Ce livre n’a pas d’autre but que de répondre à cette invitation. Les essais publiés entendent réfuter sa proposition d’une version catholique de quelques pratiques de l’Eglise orthodoxe pour certains divorcés remariés civilement. Les cardinaux s’attachent à montrer l’impossibilité de concilier cette idée avec la doctrine catholique de l’indissolubilité du mariage, la proposition ne pouvant que conduire à des erreurs d’interprétation sur la fidélité et la miséricorde.

Demeurer dans la vérité du Christ, textes rassemblés par le Père Robert Dodaro. Ed. Artège. Sept. 2014

Le mariage et la famille dans l’Eglise catholique

Les textes réunis dans ce volume sont écrits par onze cardinaux du monde entier, dans le but de donner l’éclairage de l’Église sur le mariage et la famille. Ils abordent sans langue MariageEgliseCathode bois les problèmes liés au mariage catholique, image sanctifiée de la réunion du Christ avec son Église, l’importance de la famille en tant qu’Église domestique et donnent un éclaircissement sur l’accès des divorcés à l’Eucharistie et l’impossibilité du mariage pour les personnes de même sexe. Les cardinaux Onaiyekan et Cleemis présentent les spécificités de leur apostolat concernant notamment la polygamie et le désir de remariage pour stérilité de l’épouse en Afrique et le problème des « mariages arrangés » en Inde. Faisant suite à Demeurer dans la vérité du Christ qui présentait la réflexion théologique au sujet des Sacrements du Mariage, de la Pénitence et de l’Eucharistie, cet ouvrage apporte un témoignage pastorale de mise en œuvre de cette théologie.

Le mariage et a famille dans l’Eglise catholique, textes rassemblés par Winfrid Aymans. Ed. Artège. Sept. 2015.

Jésus et le divorce

Mariage et démariage, union et désunion, dissolution, répudiation, séparation de corps et séparation de droit… Qu’enseignait Jésus de Nazareth sur le divorce? Qu’en était-il de JesusDivorcecette pratique pour les juifs de son temps? Que leur disait-il? Et quelle était son attitude, précisément, face à ceux ou celles d’entre eux qui étaient divorcés? Spécialiste mondialement reconnu du Jésus historique, John Paul Meier renouvelle ici la question de fond en comble. Relisant les Livres bibliques, les Écrits intertestamentaires, les Évangiles et les Épîtres, reprenant l’ensemble des commentaires d’époque, rétablissant les textes dans leur contexte, il en arrive à des conclusions d’une surprenante actualité.
Jésus et le divorce, de John Paul Meier. Ed. du Cerf, 160 pages – févr. 2015

Un évangile pour les séparés, les divorcés, les remariés

Le père Joël Pralong est souvent le témoin de la souffrance de ceux qui se séparent, qui éprouvent une blessure profonde, avec des conséquences dramatiques sur leur avenir, EvangileSeparescelui de leurs enfants et de leur entourage. On sait qu’aujourd’hui, un désaccord profond existe dans l’Église sur le statut des divorcés remariés. Des laïcs, des théologiens, des évêques et même le pape s’interrogent sur le bien-fondé de la pastorale des divorcés remariés telle qu’elle est définie dans le Catéchisme. L’auteur évoque le malaise entre les prêtres soucieux de faire appliquer la disciple de l’Église et ceux qui se veulent ouverts en surfant joyeusement sur les exigence de l’Église.

Un évangile pour les séparés, les divorcés, les remariés, de Joël Pralong. Introduction du P. Marie-Joseph Huguenin, Dr en théologie. 135 pages. 2014, Éditions Saint-Augustin.

Ce que dit la bible sur… La famille

Concernant la famille, la Bible ne donne ni mode d’emploi ni cahier des charges. Elle affirme que Dieu est présent à ce groupe d’humain appelé famille et que cela change tout. SiCequeditBible Dieu est père, y a-t-il encore des pères humains? Soeur est-il une appellation juste pour une femme? Et d’abord qu’est-ce qu’une femme, un homme? Lieu de vie et de mort, la famille n’est jamais ce que l’on pensait, quand Dieu est de la partie. La Bible en parle abondamment sans langue de bois. Philippe Lefebvre est dominicain. Théologien et bibliste, il est aussi professeur d’Ancien Testament à la Faculté de Théologie de Fribourg depuis 2005.

Ce que dit la Bible sur… la famille, de Philippe Lefebvre. Ed. Nouvelle Cité. 128 pages – Sept. 2014.

Synode sur la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise

En seize questions sur le mariage, les sacrements, l’amour et la famille (homosexualité, avortement et contraception, divorce et remariage, etc.), des théologiens apportent leur Synodevocationcontribution en préparation du synode sur la famille d’octobre 2015. Pour chaque question, trois réponses éclairent la thématique, témoignant de la diversité des points de vue au sein même de l’Eglise.

Synode sur la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise, par 26 théologiens. Ed. Bayard. 323 pages – Août 2015

En chemin vers le synode

En vue de la préparation du synode de 2015, l’archevêque de Poitiers s’exprime à propos de la famille et du mariage dans la société contemporaine. InsistantCheminSynode sur les bouleversements anthropologiques auxquels l’Eglise chrétienne fait face, il aborde notamment le mariage pour tous, le célibat, le sacrement, la sexualité, etc.

En chemin vers le synode, de Mgr Pascal Wintzer. Ed. Bayard. 121 pages – sept. 2015

La famille c’est sacré!

A la suite du synode extraordinaire sur la famille de 2014, ce livre donne une réflexion sur la cellule familiale moderne au sein de l’Eglise. Le Père Cédric Burgun appelle à FamilleSacreel’élaboration d’une pastorale de la famille, forgée sur les réalités contemporaines, qui apporterait de la vitalité à l’évangélisation catholique.

La famille, c’est sacré!, par le Père Cédric Burgun, Ed. Artège. – mars 2015

Méditations sur la famille 1999 – 2015

A l’occasion du second volet du synode sur la famille, en octobre 2015, cet ouvrage rassemble des textes (discours, prêches, homélies, méditations, etc.) du MeditationsFamillepape François autour de la vie des familles dans le monde contemporain. Insistant sur l’imperfection humaine et les épreuves de la vie, ces écrits laissent transparaître l’humanité et la spiritualité du souverain pontife.

Méditations sur la famille, par le pape François. Ed. Bayard, 1999 – 2015.

Catéchèses sur la famille

« Durant cette période charnière de préparation du synode sur la famille, le pape François a voulu, lui aussi, participer à la réflexion CatecheseFrancoiscommune et la nourrir en consacrant ses catéchèses du mercredi à un « parcours sur les divers aspects de la vie familiale », à partir du cœur de la foi. En balayant divers aspects de la vocation de la famille dans l’Église et dans le monde, ce cycle de catéchèses offre une précieuse synthèse de « l’Évangile de la famille et du mariage » qui est au centre même de la révélation chrétienne et qu’il nous appartient « d’approfondir et d’attester au jour le jour de manière évangélique ».

Catéchèses sur la famille, par le pape François. Préface par le cardinal Philippe Barbarin. Ed. Parole et silence, 200 pages. Août 2015.

Le regard du bon pasteur

Comme pasteurs, il nous est demandé de regarder des réalités vivantes auxquelles le Christ est présent: « comment au cœur même des difficultés des couples et des sociétés, DieuRegardPasteur est-il présent avec son dessein lumineux d’Alliance et de renouvellement? », demande le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne. Comme Jésus, commençons d’abord par regarder les personnes et non par comptabiliser ce qui va bien et ce qui va mal. Ce serait voir avec une absence de regard, une manière de « passer à côté » (Lc10, 31) au risque ensuite de frayer avec l’aveuglement des scribes et des pharisiens.

Le regard du bon pasteur, par le card. Christoph Schönborn. Ed. parole et silence, 137 pages. Sept. 2015

Entretien avec le cardinal Burke

Dans cet ouvrage d’entretien, loin du portrait intransigeant qu’on fait de lui, le cardinal Burke fait part avec sincérité de ses convictions profondes, sur les questions liées à la vie, sur le mariage, sur l’engagement des catholiques dans la société et sur son attachement à l’Église.

Présenté comme ultra-conservateur opposé aux réformes, le cardinal Raymond Leo Burke est très représentatif du courant qui traverse l’église américaine depuis des années et qui Burkeaspire à un engagement de plus en plus visible des catholiques dans la vie publique en particulier en faveur de la vie humaine dès sa conception. Spécialiste reconnu de droit canon, appelé à Rome par Benoît XVI qui l’apprécie, il est issu d’une famille modeste de fermiers. Engagé en tant que prêtre puis évêque dans les puissants courants qui agitent la société américaine autour de l’avortement et de l’engagement moral des politiciens, il prend des positions fortes qui le font connaître largement au-delà des États-Unis.

 Entretien avec le cardinal Burke, Par Guillaume d’Alençon. Ed. Artège, 184 pages. Sept. 2015